Entreprendre c’est s’entreprendre #2

entreprendre, c'est s'entreprendre

Il n’est pas rare pour moi d’aider un futur ou un nouvel entrepreneur à poser sa proposition de valeur, à définir ce qui, en tant qu’entrepreneur, le rend spécifique, utile, pertinent…

Pour ça je leur propose parfois de naviguer au coeur de la phrase d’Antoine Garapon : « j’approuve que vous existez. Je vous approuve non pas dans votre différence, non pas dans votre commune humanité mais dans votre différence et votre commune humanité «.

Dans cette démarche de création, de lisibilité, il est bien naturel que tout le monde cherche à poser sa différence, qui donne lieu d’ailleurs à un usage un peu abusif en communication des mots comme « autrement », « la vraie différence », en rien car le travail est de qualifier cette différence.

Il s’agit de penser unicité, ce qui nous rend singulier qui n’appartient qu’à nous.

Etablir sa proposition de valeur, c’est je le disais en début de ce billet, naviguer au sein de cette contradiction parfois inconfortable « de sa différence et de sa commune humanité »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :