« dans l’enfer fertile de la transformation personnelle »

me

 » … avant d’entrer par une lente série de déclics dans l’enfer fertile de la transformation personnelle », il s’agit  d’une phrase trouvée dans l’indispensable livre « Etre heureux ce n’est pas nécessairement confortable », livre de Thomas d’Ansembourg déjà recommandé sur ce blog.

J’aime ce livre car il m’a révélé la pression de la pensée binaire dans laquelle j’étais enfermée qui nous met dans une voie sans issue (qui nous fait diviser, mettre en opposition des idées… soit on est intello, soit on est manuel, ). Ce livre accompagne vers la conscience complémentaire : on peut être heureux et parfois dans l’inconfort etc…

Je le relis en ce moment, et je choisis de vous faire partager cet extrait : il nous montre qu’il faut jardiner au bon endroit sous peine d’épuisement et de répéter les mêmes situations.

« je suis frappée de voir combien j’ai été capable dans ma vie d’accepter toutes sortes d’enfers stériles, qui n’avaient pas d’autres débouchés que de me maintenir enfermé dans mon cocon d’habitudes et de conforts, ma gentille coquille close, avant d’entrer par une lente série de déclics dans l’enfer fertile de la transformation personnelle. Je rencontre des gens qui ne sont pas forcément heureux et qui aimeraient transformer leur vie; cependant ils consacrent beaucoup d’efforts, d’attention et d’énergie à faire des tas de choses à l’extérieur d’eux-mêmes, et bien peu à transformer à l’intérieur. Nous voyons là le poids de l’habitude ou plutôt le manque d’habitude à jardiner notre état d’être intérieur, et il n’y a évidemment pas à juger ces attitudes »

 

pour vous inscrire à ma newsletter c’est ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :