la solitude : le mendiant cache un empereur

la solitude

J’aime ce texte dédié à la solitude « le mendiant cache un empereur » de Sudheer Roche. En voici un court passage…

« Le mot solitude désigne deux états de conscience opposés. Il y a la solitude du mendiant et celle de l’Empereur. La première est un état de manque : je me sens seul, isolé, je suis triste, je me sens vide sans l’autre. Je suis dépendant de tout ce qui peut combler ce douloureux sentiment de manque. Le second est un état de plénitude : seul je suis heureux et satisfait d’être ce que je suis, sans besoin d’autre chose; la vie me comble et cette joie irradie tout autour. Ces deux états ne sont pas sur le même plan : le premier est un sentiment d’ordre psychologique, le second est existentiel, il appartient au plan de l’être. Le premier est à la périphérie de nous-mêmes, le second est notre centre. Nous pouvons traverser le premier pour entrer dans le second. …nous sommes continuellement et confusément en attente de recevoir. Une attente souvent inconsciente, à l’origine de nos déceptions. La pression intérieure est parfois très forte; il faut faire quelque chose pour ne plus sentir le manque : ouvrir le frigo, manger n’importe quoi, boire une bière…toutes les dépendances ont la même source : le sentiment de solitude évité… »

 

Pour vous abonner à ma newsletter c’est ici

 

Publicités

One Comment

Add yours →

  1. Excellente philosophie. J’adhère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :