nos blocages extérieurs sont les reflets de nos murs intérieurs

nos murs intérieurs

 

Cela fait un moment que je veux ici parler des murs dans nos vies, de nos blocages, souvent « j’entends ma vie est bloquée, je sens que j’ai encore des blocages ». Et ce merveilleux texte de Vincent Van Gogh sur ma route depuis quelques jours, me pousse à écrire ces quelques lignes.

Ma vie a beaucoup évolué  depuis que j’ai compris à quel point les blocages dans ma vie, étaient les reflets de mes propres blocages intérieurs, de mes propres murs. Mes blocages sont la représentation de mes croyances intérieures négatives, de mes pensées, de ma façon de m’envisager. Nos pensées créent notre propre réalité, c’est le sujet de mon Happy Monday #2.

« Les hommes sont souvent dans l’impossibilité de rien faire, prisonnier dans je ne sais quelle cage horrible, horrible, très horrible. On ne saurait dire ce qui enferme, ce qui mure, ce qui semble enterrer, mais on sent pourtant je ne sais quelles barres, quelles grilles, des murs. (…) Sais-tu ce qui fait disparaître la prison, c’est toute affection profonde, sérieuse. Être amis, être frères, aimer cela ouvre la prison par puissance souveraine, par charme très puissant. Mais celui qui n’a pas cela demeure dans la mort. » VINCENT VAN GOGH – Lettre à son frère Théo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :