notre enfant intérieur

guérir son enfant intérieur

 

« je suis depuis longtemps intrigué par l’existence chez les humains, à commencer par mes patients, d’une personnalité double à deux visages, d’un psychisme à double compartiment où cohabitent, parfois tant bien que mal, deux êtres différents, l’adulte et l’enfant. Je suis de plus en plus convaincu que le bonheur d’une personne ou, à l’inverse, ses fortunes, son aptitude ou sa difficulté à jouir sereinement des joies que lui offre la vie, dépendent de la nature des liens crispés ou détendus, qu’entretiennent entre ses deux Moi, l’enfantin et l’adulte.

…le moi n’est jamais un, simple, unique. Il ne renvoie pas à une même unité, unidimensionnelle et homogène, harmonieuse et uniforme. L’identité est paradoxalement double. La « maison soi » n’est pas habitée par un seul locataire, le fameux « je », conscient, lucide, réaliste, désirant, agissant, raisonnable…Elle abrite au moins un second hôte, invisible celui-ci, bien que maître à bord, à savoir l’enfant intérieur, le petit garçon ou la petite fille que chacun fut. »

pour lire, la suite : guérir son enfant intérieur, de Moussa Nabati. Le livre est formidable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :