le stress

Lu ce matin sur un site ce texte sur le stress qui s’explique ici par la non acceptation de la réalité. Cela fait écho à ce billet sur le lâcher prise et sur le pouvoir de l’acceptation

Le stress survient quand nous pensons que les choses pourraient ou devraient être différentes de ce qu’elles sont.

Le degré de stress dépend de deux facteurs :
1) L’ampleur de l’écart entre « ce qui est » et « ce qui devrait être » ,
2) Le sens ou importance que nous attribuons à cet écart.

En réalité, le stress n’est pas provoqué par un conflit entre la réalité et ce que nous croyons, mais par un conflit avec nos croyances (…). Il est impossible d’être en conflit avec la réalité. La réalité est (simplement). La réalité n’est ni bonne ni mauvaise, ni désirable, ni indésirable : il est en effet impossible de s’y opposer ou de l’approuver car, en dehors de nos croyances, elle est, un point c’est tout.

Seules nos croyances sur la réalité, ou les interprétations que nous en faisons, peuvent entrer en conflit. C’est pourquoi tous les conflits ou tensions prennent automatiquement fin lorsque nous faisons l’expérience de la réalité, ou que nous sommes « vrai ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :