Vous reprendrez bien une calorie psychologique ?

calorie psychologique-besoin de stroke et de reconnaissance

Parmi nos besoins d’humain, il y a le besoin de reconnaissance : savoir que l’on compte pour les autres.

Dans ce cadre, Eric Berne a introduit le mot « stroke »…un signe de reconnaissance de la présence d’autrui. Cela va du clin d’oeil au baiser, mais aussi une engueulade, une insulte. Ce que l’on appelle aussi une calorie psychologique.

To stroke : stimuler en français. Stimulation positive ou négative, Eric Berne nous dit que le stroke est indispensable à la survie psychologique et biologique de tout individu.

Ainsi la plupart des humains vont d’une manière non consciente, faire des choses pour obtenir leurs strokes.

J’aime cette histoire car elle illustre bien ‘ »aime-moi, déteste-moi mais ne sois pas indifférent » : l’histoire de Gustave, archiviste de son état, qui passe des heures au deuxième sous-sol d’un grand immeuble, qui se trompe régulièrement, et obtient ainsi quelques strokes négatifs de son patron sous la forme de petites engueulades ».

Dernière chose et non des moindres, ces strokes vont même influencer notre façon de structurer le temps avec soi-même et les autres…

Et vous, où allez-vous chercher vos calories psychologiques ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :