le 20ème chameau

2ème chameau

« Il était une fois un Arabe qui voyageait dans le désert avec son serviteur et ses vingt chameaux. Un soir, alors qu’ils s’étaient arrêtés pour la nuit, ils ne trouvèrent que 19 piquets pour attacher les chameaux. Par conséquent, ils ne pouvaient pas attacher le dernier chameau. Le serviteur demanda à son maître comment il pouvait faire et le maître lui répondit :  » fais semblant de planter un autre piquet et de l’attacher. Comme ça le chameau va croire qu’il est attaché. » Ce qu’il fit. Le lendemain tous les chameaux étaient là. Le vingtième n’avait pas bougé de place. Ils détachèrent donc les chameaux et reprirent leur route. Au bout d’un moment, ils s’aperçurent que le dernier chameau n’avait pas bougé. Il était resté sur place. Car le serviteur n’ayant pas fait le geste d’enlever sa corde, il se croyait toujours attaché ».

Nos mémoires nous donnent l’impression que nous sommes toujours attachés et induisent des actes inappropriés qui font que nous restons toujours au même endroit et cela bloque notre cheminement.

bonne journée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :